ECOUTER EN DIRECT

EN CE MOMENT

AXWELL & INGROSSO

More Than You Know

TOP FLOP

Lancer le player live Passer une ddicace

ON AIR

Disparition d’Avicii : un mois après

Article publié le 20 mai 2018 à 10:15 dans la catégorie Actualité Musicale DJ Musique Hommage

Voilà déjà un mois que nous avons appris la triste nouvelle du décès du producteur suédois Avicii à seulement 28 ans.


Voilà déjà un mois que nous avons appris la triste nouvelle du décès du producteur suédois Avicii à seulement 28 ans. De nombreuses rumeurs sur sa mort ont circulé sur Internet avant que la thèse d’un suicide, évoquée à demi-mot par sa famille, entre dans les mœurs quelques semaines après.

 

Nous apprenions le 20 avril au soir la disparition de Tim Berg, allias Avicii, retrouvé sans vie dans son hôtel au Sultanat d’Oman. Le choc fut rude. Fréquence 3 et toutes les radios ayant joué Avicii, ne serait-ce qu’une fois, lui ont rendu hommage, que ce soit par le biais d’émissions dédiées ou de titres joués toutes les heures. Tout le monde était confus, tout le monde cherchait des infos, tout le monde se remémorait alors ses titres favoris d’Avicii ; parce que des titres de renom, il en a fait : Wake Me Up , Hey brother , Addicted to You, Lonely Together, Seek bromance, etc. Et puis la vie repris son cours chez ses fans : plus les jours passaient, plus la tristesse se calmait. Malgré cela, ses titres sont encore dans les charts des chansons les plus jouées des services de musique en ligne. Les réseaux sociaux n’ont par contre pas aidé à apaiser la situation : certains écervelés ont décidé de harceler la compagne de Tim, l’accusant de ne pas avoir été à la hauteur et de l’avoir poussé au suicide ; tandis que d’autres s’amusaient de son décès, aidés par des montages photos hasardeux ou par des commentaires laissant indiquer un certain égoïsme de la part de leurs auteurs, bien souvent ignorants de qui était Avicii.

Mais Tim Berg souffrait de la vie qu’il menait. Il était sûrement jalousé, que ce soit de par son immense talent ou sa potentielle fortune (liée au milieu de la musique). Et Avicii n’aimait pas ça. Il aurait souhaité vivre caché, détestait la scène, préférait être enfermé en studio à produire, produire, produire ; produire ces hits qui nous ont fait danser pendant ses 10 années de carrière. Mais peu l’ont compris. Son quotidien avant les shows se résumaient aux visites médicales et aux médicaments. « Il était l’ombre de lui-même », racontait même un proche de Tim en 2015. Le « platiniste » Avicii jette l’éponge en été 2016, après avoir fait une longue pause scénique, pour se consacrer à la production. Lors de son décès, un album était pourtant en route : Avicii travaillait sur de nouvelles compositions. Un album posthume serait peut-être sur les rails selon le patron du label « Geffen Records ». Après quoi, ses musiques nous manqueront, à tous.

 

F. B.

 

 

 

Partagez cet article !

Derniers articles publiés